[Chronique] L'école des Saveurs, Erica BAUERMEISTER

Publié le par Cel

[Chronique] L'école des Saveurs, Erica BAUERMEISTER

Voilà, nous y sommes... cette put*** d'année de m**** 2015 est enfin terminée!!! Pardonnez ma vulgarité, mais j'ai quelques raisons personnelles de lui en vouloir...

Mais 2016 est arrivée, alors espérons qu'elle sera plus agréable. Je me souhaite à moi-même une moins pire année que 2015. Et je souhaite à tout le monde la même chose, que cette nouvelle année soit meilleure que la précédente.

Voilà, j'en ai terminé avec les traditions et bonnes manières d'usage (que je déteste depuis un certain temps déjà, d'habitude je ne prends même pas la peine de présenter mes vœux, me contentant de répondre du bout des lèvres à ceux des autres...). Passons maintenant à ce pourquoi nous sommes là, à savoir une bonne vieille petite chronique de derrière les fagots!

Je voudrais commencer cette nouvelle année en vous parlant d'un livre qui a été un coup de cœur surprise pour moi: L'Ecole Des Saveurs, de Erica BAUERMEISTER.

Je suis tombée dessus tout-à-fait par hasard à la bibliothèque en octobre. Je ne connaissais pas du tout mais le résumé de la quatrième de couv' m'a plu:

"Un jour, la petite Lilian se lance un défi fou : si elle parvient à sortir sa mère, qui vit coupée du monde, de son chagrin en cuisinant, elle consacrera son existence à la gastronomie. La magie d'un bon cacao aux épices opère et, une vingtaine d'années plus tard, Lilian anime tous les premiers lundis du mois un atelier de cuisine dans son restaurant. L'Ecole des saveurs réunit des élèves de tous horizons. De l'automne au printemps, ils vont partager tentatives culinaires et aspirations cachées, découvrir la force insoupçonnée des parfums et des épices, capables par leur douceur ou leur piquant d'éveiller des ardeurs inconnues et de guérir des peines anciennes... Sensuel et savoureux, ce roman culinaire fait la part belle aux cinq sens, et dépeint avec justesse la passion et la patience de ceux qui comprennent le langage secret de la cuisine."

Je me suis donc laissée tenter, et bien m'en a pris.

Alors pour ceux qui aiment les romans d'action, avec moult rebondissements et suspens de dingue, passez votre chemin. En lisant ce livre, j'ai eu l'impression de manger un chocolat tout simple, si simple qu'en le voyant on se dit que ça va être banal et qu'on en a déjà mangé des centaines des chocolats. Puis on le laisse fondre sur la langue, il libère alors toute sa saveur et on déguste, tout simplement.

Ce livre, c'est vraiment ça: il paye pas de mine, l'histoire est ultra simple, d'ailleurs il n'y en a pas vraiment. L'auteure fait des focus sur chaque personnage à un moment marquant de leur vie, personnages très différents qui se retrouvent le temps d'un cours de cuisine mensuel. Cette histoire n'a d'ailleurs ni début, ni fin.
J'ai bien conscience que ce que je dis ne doit pas tellement donner envie, mais j'ai vraiment passé un bon moment avec ce livre. Je pense aussi que je l'ai lu à une bonne période pour moi, j'y ai trouvé tout ce dont j'avais besoin à ce moment-là.

L'auteure a choisi de se concentrer sur les émotions, le ressenti de chaque personnage, et nous le transmet de manière très directe et donc très efficace. Les différentes descriptions m'ont fait penser à des séances de méditation de pleine conscience. C'est très particulier, mais j'ai adoré. Je me suis totalement laissée surprendre, je ne m'attendais vraiment pas à ce genre de lecture ni à passer un si bon moment. Et je suis ravie de m'être lancée dans cette lecture.

Pour résumer:

le + : le côté "zen", savoir apprécier les petits bonheurs quotidiens

le - : pas de réelle histoire avec début-développement-dénouement-fin

je recommande: bien sûr que oui!

Bonnes nouvelles lectures!

Publié dans Chronique

Commenter cet article